Voies sur berges

03.05.17 | par Le Grincheux | Catégories: Je hais les politiciens

L'amère de Paris a réussi à transformer sa ville en immense embouteillage. Hier soir, j'ai eu la preuve que c'est totalement délibéré, qu'il s'agit d'un travail de longue haleine pour dissuader le parisien de se déplacer.

En effet, je devais me rendre à Plaisir. Plaisir, pour ceux qui ne sauraient pas, est une riante commune de la banlieue parisienne, sur la RN12 un peu après Versailles. Il existe bien un train de banlieue, mais le réseau de bus étant quasiment inexistant en journée, il faut grosso-modo deux heures pour s'y rendre. J'ai donc pris ma voiture après y avoir collé la fumeuse vignette Crit'Air en remplacement de son antique pastille verte.

À 14h30, j'ai mis une heure pour l'aller. Retour, départ de Plaisir à 18h00. De manière assez étrange, la circulation, sans être totalement fluide, m'a permis d'arriver à la porte d'Auteuil en une petite demi-heure. Je n'aurais pas parié là-dessus. C'est après que cela s'est corsé. Le périphérique était bouché vers le nord et vers le sud (31 minutes pour aller à la porte de Versailles et 15 pour la porte Maillot !). J'ai donc décidé de passer dans Paris. Par l'église d'Auteuil, la circulation était à l'arrêt. J'ai donc pris par l'avenue Mozart qui s'est avérée elle aussi bouchée un peu plus loin. Je m'extirpe de là pour arriver au Trocadéro. Les quais étaient aussi immobiles.

Depuis vingt-cinq ans que j'habite au centre de Paris, je n'avais encore jamais vu cela. Et pour cause. Notre drame de Paris et son équipe d'écolobobos a réussi non seulement à fermer les voies sur berges bien pratiques, mais aussi à réduire la circulation sur les quais hauts par endroit à une seule file (là où auparavant se tenaient deux ou trois files de circulation, ce qui, avec les voies sur berges, faisait cinq voies de circulation parallèles), le reste étant occupé par une immense voie réservée aux autobus. Pire, les accès aux quais hauts en provenance des voies sur berges desquelles ne peuvent plus provenir un seul véhicule, ces dernières étant fermées à la circulation, sont toujours en place et fonctionnent en étant savamment desynchronisés entre eux. Entre la Samaritaine et le Châtelet, à chaque feu vert ne passaient qu'au plus une dizaine de véhicules et la Préfecture de Police a dû finalement, sur les coups de 19h30, envoyer des agents faire la circulation pour tenter de dégager le merdier municipal.

Qu'on ne me fasse surtout pas croire qu'il y a moins de pollution aujourd'hui que lorque les voies sur berges étaient ouvertes. Qu'on ne me fasse pas croire non plus que la circulation a baissé sensiblement, le parisien ne prenant sa voiture que lorsqu'il n'a pas le choix. Et il n'a pas le choix, les transports en région parisienne étant notoirement insuffisants dès qu'on s'éloigne des lignes de RER.

Pour que le parisien abandonne sa voiture, il faut qu'il y ait une offre alternative plus intéressante. En temps de trajet, en confort, en sécurité. Lorsque ce sera le cas, la circulation baissera. Mais elle ne pourra baisser que marginalement tant que le seul levier d'action sera d'empêcher la circulation.

 

Petit complot facile pour briller en société

28.04.17 | par Le Grincheux | Catégories: Mauvais esprit

Après avoir constaté sur les réseaux dits sociaux l'inculture crasse et la bêtise de l'électeur médian du Front National qui, tout en se targant d'être patriote, se permet de violer la langue française plus souvent qu'à son tour, j'ai recherché des statistiques permettant de confirmer ma première impression.

Petit complot facile pour briller en société

Fig. 1 : la première impression est toujours la bonne surtout si c'est une mauvaise.

Certaines corrélations sont pour le moins étranges. Étonnant, non ? En fait, non, pourquoi ne suis-je donc pas étonné ?

 

Choisir la rance, c'est moisir la France

27.04.17 | par Le Grincheux | Catégories: Je hais les politiciens, Je hais les marketeux

Je ne sais pas si les séides du Front National s'en sont rendu compte. De la part de marketeux qui sont assez forts pour faire passer pour une femme providentielle une raclure nauséeuse mélangeant des idées d'extrême droite avec des relents d'extrême gauche — ce qui fait tout de même d'elle une patriote socialiste, ce qu'on aurait qualifié il y a quelques dizaines d'années de nationale et socialiste ce qui n'est guère réjouissant —, je dois dire que cela m'étonne un peu.

Choisir la rance, c'est moisir la France

Fig. 1 : publicité pour le lifting ou (non exclusif) Photoshop

À vos crayons, messieurs dames !

Notez bien que je tape sur le Front National. Mais en dehors du FN, il n'y a rien que j'exècre plus que le mouvement En Marche !

Ces attaques ne sont pas des attaques gratuites. J'ai encore entendu ce matin Philippot raconter des énormités. Selon lui, le retour au franc n'aura aucune conséquence sur les emprunts déjà souscrits. C'est faux, un changement de monnaie ne va pas transformer un contrat déjà signé, il faudrait a minima un avenant qu'aucun créancier sérieux n'acceptera de signer. Le créancier se fera soit rembourser dans la nouvelle monnaie en appliquant le taux de change courant (cas de la disparition de l'euro), soit pourra imposer un remboursement dans la monnaie stipulée sur le contrat. Ce remboursement pourra même être immédiat car la disparition d'une monnaie est une cause d'annulation du contrat. Une sortie de l'euro, c'est une dévaluation immédiate de 20 à 30% de l'hypothétique nouveau franc, donc une augmentation de toutes les traites de tous les particuliers et de l'état d'autant. Comme en plus les mêmes idiots veulent poser une taxe de 35% sur les importations, nous en discuterons à la soupe populaire.

J'aimerais aussi que les seconds ou les premiers couteaux du Front m'expliquent sans rire comment l'Allemagne, homme malade de l'Europe il y a quinze ans et ayant dû faire face à sa réunification, s'en tire beaucoup mieux que nous aujourd'hui alors que, sauf erreur de ma part, l'Allemagne est encore en Union Européenne et que sa monnaie est aussi l'euro.

 

Oh putain...

26.04.17 | par Le Grincheux | Catégories: Je hais les marketeux

Sans commentaire.

Les marketeux sont fabuleux. Mais pourquoi s'en priver puisque les français sont des veaux ?

 

Psychanalyse

26.04.17 | par Le Grincheux | Catégories: Mauvais esprit, Je hais les politiciens

Cette campagne du second tour, outre le fait d'être complètement pathétique — le débat de la matinale de France Inter ce matin a été à ce propos très révélateur —, est très freudienne.

Nous avons deux candidats en plein Œdipe. L'une a tué le père, l'autre s'est marié avec la mère (et a tué le père depuis).

Ne bougez pas, je vais prendre un verre de Lacan et je reviens.

 

Pages: 1 2 4 5 ...6 ...7 8 9 10 11 12 ... 170