Entre deux tours »

République normale

12.05.17 | par Le Grincheux | Catégories: Je hais les politiciens

Je ne commenterai pas l'élection présidentielle tant il n'y a rien à commenter sauf peut-être le pourcentage du vainqueur inférieur aux 50% du corps électoral. Pour le reste, il est possible d'avoir une bonne surprise, même s'il reste bien plus probable de devoir en payer le prix fort.

Le nouveau président est élu, mais il n'est pas encore aux affaires. Mercredi dernier, le 10 mai, le gouvernement a démissionné, restant juste pour garder les meubles (à tous les sens du terme), remplir les cartons, faire disparaître certaines archives, jusqu'à la nomination du prochain premier ministre qui ne pourra intervenir qu'à partir de la prise de fonction du nouveau président dimanche prochain.

Or que vois-je devant mes yeux ébahis hier 11 mai 2017 ? Un Journal Officiel de la République Française, feuillet « lois et décrets » anormalement — que dis-je ? — étrangement épais. Ce 11 mai 2017, quatre cent trente-quatre pages (434) de décrets ont été passés in extremis par un gouvernement censer ne traiter que les affaires courantes. Je suis mauvaise langue, ces décrets ont pu être écrit tôt le matin avant la démission du gouvernement. Là-dedans, certains que j'attendais avec une certaine impatience comme ceux sur les titres professionnels de solier moquettiste et de peintre en bâtiment (ça ne pouvait pas attendre !), d'autres concernant quelques nominations de dernière minute et concernant quelques dizaines de personnes à des postes sans doute lucratifs et sans buts précis.

Dans tout ce fatras à l'image du quinquennat finissant, vous noterez que le baron Grégoire Ponceludon de Malavoy est nommé ingénieur hydrographe du génie civil. Il va donc pouvoir, dès lundi prochain et si Dieu lui prête vie commencer à assainir les marais de la Dombes.

République normale disait le président sortant. Eh bien, il y a encore du boulot !

 

Aucun commentaire pour le moment


Formulaire en cours de chargement...