« Paris 2024Moralisation »

Les vacances de Monsieur Hulot

06.09.17 | par Le Grincheux | Catégories: Je hais les écolos, Je hais les politiciens

Certains devraient rester en vacances perpétuelles. Cela leur éviterait de dire des bêtises, pire, cela leur éviterait d'en faire. Dixit le Figaro de ce matin :

Le ministre de la Transition écologique a présenté ce mercredi un projet de loi qui prévoit la fin de la recherche, et de l'exploitation des gisements existants, sur l'ensemble du territoire français. Il espère ainsi convaincre d'autres pays de suivre cet exemple.

La fin de la production des hydrocarbures est désormais programmée. Le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a présenté ce mercredi le projet de loi qui entérine la sortie progressive et irréversible de la production de pétrole et de gaz sur l'ensemble du territoire français à l'horizon 2040. Dès la publication du texte, plus aucun nouveau permis de recherche d'hydrocarbures ne sera désormais attribué. Cette annonce constitue la première traduction concrète du «plan climat», présenté par Nicolas Hulot début juillet, et grave dans le marbre une promesse de campagne d'Emmanuel Macron. Le chef de l'État, cité par Christophe Castaner, a affirmé que la France était «à l'avant-garde de cette ambition (d'en finir avec les hydrocarbures)».

«Ce projet de loi nous permettra, lorsqu'il sera promulgué, de mettre fin immédiatement à tout nouveau permis d'exploration d'hydrocarbures», a déclaré Nicolas Hulot à l'issue du conseil des ministres. Les nombreuses demandes de permis de recherche, mises en attentes pas le précédent gouvernement, pourront donc être refusées. En revanche, «les situations légalement acquises seront respectées tout en se conformant au nouvel objectif de fin d'autorisation de renouvellement à l'horizon 2040», prévoit le projet de loi. Le texte signe la fin des 63 concessions existantes en France. Leur permis d'exploitation ne pourront être renouvelés au-delà de 2040. Le document met également fin au flou qui persistait autour du gaz de schiste. «A partir du moment où est interdite la recherche d'hydrocarbures et où aucun permis d'exploration de gaz de schiste n'a été délivré à ce jour, aucune exploitation de gaz de schiste ne sera plus possible en France», souligne le projet de loi. La fracturation hydraulique, seule technique efficace à ce jour, était déjà interdite depuis 2011 pour éviter la pollution associée à ce mode d'extraction. Mais cela laissait encore la porte ouverte à l'utilisation d'éventuelles nouvelles technologies.

Si ce texte a une forte symbolique sa portée reste tout de même relativement limitée. Chaque année le pays produit environ 800.000 tonnes de pétrole. Soit un modeste 1% de la consommation nationale. Le pays importe en effet 99% de son pétrole.

La France reste un très petit producteur d'hydrocarbures

Avec ces dispositions, la France entend limiter ses émissions de gaz à effet de serre en décourageant le recours aux hydrocarbures, qui polluent lors de leur utilisation. Elle veut ainsi tenir ses engagements pris lors de l'accord de Paris sur le climat et encourager d'autres pays à suivre la même voie. «Nous sommes le premier pays à prendre ce type de mesures. Je pense que d'autres pays vont emboîter le pas», a ainsi réagi Nicolas Hulot dans un entretien à l'AFP.

Le directeur général du WWF France, Pascal Canfin a également commenté le projet de loi: «si cette décision est essentiellement symbolique (...) elle n'en est pas moins importante puisqu'elle peut avoir un effet d'entrainement sur d'autres pays. Les jours des énergies fossiles sont désormais comptés, c'est une nouvelle page qui se tourne! Nous attendons maintenant du gouvernement qu'il prenne, à l'occasion des prochaines échéances comme les Assises de la mobilité, des mesures pour réduire notre consommation d'hydrocarbures». Ainsi que le souhaite le gouvernement, d'autres mesures suivront dans les prochains mois dans le cadre du Plan climat.

Il n'y a vraiment pas à dire. L'écologie est un sujet bien trop sérieux pour la laisser aux écologistes, surtout lorsque ceux-ci sont d'anciens pollueurs repentis. Ce sont les pires.

Le problème des hydrocarbures n'est pas un problème. Le problème, en revanche, est le cycle du carbone. Utiliser des hydrocarbures synthétisées par des bactéries génétiquement bricolées (voir des travaux de Craig Venter et des grands énergéticiens) en puisant le dioxyde de carbone de l'atmosphère n'a aucun impact sur le climat si tant est que la combustion des hydrocarbures fossiles en ait. J'utilise un conditionnel car pour les vrais scientifiques et contrairement à ce qui est claironné par le GIEC, le débat d'une part n'est absolument pas tranché, et d'autre part pencherait malheureusement dans la direction contraire.

En faisant ça, sombre crétin indigne de ton maroquin, tu ruines simplement la recherche et l'industrie pétrolière française et tu obères l'avenir. En effet, si tu t'étais un jour penché sur un livre d'histoire des techniques sans en sauter les pages, tu aurais compris qu'on n'a mis de l'essence dans des véhicules que parce que c'était la solution la plus efficace, pas parce qu'il fallait, comme les individus de ton espèce le pensent, sauver l'industrie pétrolière acculée à la faillite par la fin de l'éclairage à la lampe à pétrole.

Par ailleurs, tu ne veux plus ni centrale nucléaire, ni pétrole, ni nouveaux barrages hydroélectriques. Crois-tu simplement qu'avec des éoliennes qui ne fonctionnent qu'aléatoirement et des panneaux photovoltaïques tu arriveras à recharger tous les véhicules électriques ? Un simple calcul permet de répondre par la négative. Tu penses sans doute que les chiffres vont se plier à ton dogmatisme étroit.

Pauvre France. On croyait avoir tout vu avec la présidence Hollande, nous allons avoir encore pire. Quatre ans et demi de conneries enfilées comme des perles sur un fil, c'est long. Surtout vers la fin.

 

2 commentaires

Commentaire de: Jean-Pierre
Jean-Pierre

Ce fut comme d’habitude un plaisir de lire votre prose. J’aimerais apporter ma modeste contribution en vous signalant une étude extrêmement intéressante qu’on peut trouver sur http://www.scmsa.eu/rechauff0.htm .
Ça fait réfléchir n’importe quel esprit scientifique.
Enfin, VRAIMENT scientifique…

13.09.17 @ 21:46
Commentaire de: Le Grincheux

Tiens, je ne connaissais pas cette nouvelle édition du livre blanc de la SCM. Intéressant, surtout la partie courrier des lecteurs et ses réponses.

Petite précision qui a son importance : la SCM fut l’organisme qui a établi les premiers modèles climatiques en France. Il ne s’agit pas d’un obscur organisme qui ne sait pas de quoi il parle.

13.09.17 @ 22:40


Formulaire en cours de chargement...

Une erreur inattendue est survenue!

Si cette erreur persiste, merci de la signaler à l'administrateur.

Retourner à la page d'accueil

Informations additionnelles à propos de cette erreur:

MySQL error!

Incorrect key file for table './b2evolution/evo_hitlog.MYI'; try to repair it(Errno=126)

Your query: Autopruning hit log

DELETE
  FROM evo_hitlog
 WHERE hit_datetime < "2018-01-09"