« Domaines référentsLettre ouverte à Mme Orliac, député du Lot »

systemd, suite et certainement pas fin

31.10.14 | par Le Grincheux | Catégories: Je hais l'informatique

Peut-être vous en souvenez-vous. J'ai écrit il y a quelque temps un article sur l'aberration informatique qu'est systemd. Je suis tombé hier sur une feature puisque ce n'est certainement pas un bug du machin en question.

J'ai en effet mon propre serveur de messagerie électronique avec un bon vieux sendmail des familles couplé à des auxiliaires que sont clamav, greylist et spamassassin. Depuis quelques jours, clamav n'était plus fonctionnel alors qu'il était lancé. Rien n'avait pourtant changé dans sa configuration.

Chose étrange, lorsque je le démarrais à la main, sa socket de communication avec sendmail était bien créée au bon endroit. Pourtant, dès que je laissais systemd le démarrer, alors que le fichier de configuration était strictement identique, elle était systématiquement créée ailleurs. Il m'a fallu quelques jours pour comprendre.

Figurez-vous que systemd outrepasse les fichiers de configuration des daemons lorsqu'il trouve qu'ils ne lui plaisent pas. Il sait sans doute mieux que moi ce qui est bon pour mes systèmes. Aussi créait-il une socket /run/lib/clamd.ctl alors que sendmail attendait /var/run/clamav/clamd/sock. Et pour tromper l'ennemi, c'est-à-dire moi, le reste de la configuration était scrupuleusement respectée.

J'ai donc modifié les fichiers correspondant dans /lib/systemd/system et rechargé la configuration avec un systemctl daemon-reload pour que ces modifications soient prises en compte. Rien à faire. J'ai dû redémarrer mon serveur pour que cela soit réellement modifié.

Il n'y a pas à dire, systemd, c'est bon et l'évolution va toujours, comme on le voit, dans le sens du progrès. Je sens que je vais aller briquer mes BSD et reprendre une licence OpenVMS.

 

1 commentaire

Commentaire de: Le Grincheux

Je dois avouer que j’ai écrit ce papier avant de m’apercevoir qu’une nouvelle version de systemd avec plein de nouveautés rigolotes à l’intérieur venait de sortir. Entre autre un mécanisme de gestion du réseau parfaitement tortueux et incompatible ou au moins en conflit avec l’existant, un resolver spécifique, bref, tout ce qu’il faut, sur un serveur, pour se tirer une balle dans le pied.

Linux sur des serveurs, c’est décidément le passé.

31.10.14 @ 14:58


Formulaire en cours de chargement...

Une erreur inattendue est survenue!

Si cette erreur persiste, merci de la signaler à l'administrateur.

Retourner à la page d'accueil

Informations additionnelles à propos de cette erreur:

MySQL error!

Incorrect key file for table './b2evolution/evo_hitlog.MYI'; try to repair it(Errno=126)

Your query: Autopruning hit log

DELETE
  FROM evo_hitlog
 WHERE hit_datetime < "2018-01-08"