Derniers Commentaires

En réponse à: Accrochez-vous au pinceau, je retire l'échelle !

Commentaire de: Le Grincheux

Le vaccin ARNm fonctionne modérément (50% de protection à horizon de 3 mois pour le variant delta, 34% à six mois). Il est tout à fait normal que les plus de 65 ans soient plus nombreux à l’hôpital, même vaccinés.

Concernant la consigne, j’ai un document que je ne peux publier (je ne sais pas à combien d’exemplaire ce torchon a été envoyé et je ne veux pas que le praticien qui me la transmis ait des problèmes avec l’ARS du coin) et qui indique noir sur blanc qu’il faut laisser les gens à domicile même sous oxygène.

Dernière chose : aujourd’hui, le taux de létalité du covid est en-dessous de la grippe asiatique. Il faut donc raison garder et ne surtout pas céder à la psychose

03.01.22 @ 10:38

En réponse à: Accrochez-vous au pinceau, je retire l'échelle !

Commentaire de: Gilshe

Pas très bien compris cette histoire des +65 ans. Par quel mécanismes biochimiques finiraient-ils plus facilement hospitalisés alors qu’ils ont été vaccinés ? N’est-ce pas tout simplement dû au fait que les vieux soient majoritairement vaccinés qu’on les trouve en plus grand nombre en réanimation ? Concernant la consigne de laisser mourir les vaccinés chez eux pour ne pas plomber les statistiques, je n’ai jamais entendu parler de ça. S’il ne reste qu’une place, on choisira d’hospitaliser le non vacciné car il a plus de chances de voir son état s’aggraver. Mais on ne laisse pas le vacciné mourir de sa belle mort pour autant.

23.12.21 @ 11:26

En réponse à: Accrochez-vous au pinceau, je retire l'échelle !

Commentaire de: Jean-Pierre
Jean-Pierre

OK, merci ! (Et encore merci pour toutes vos informations)

20.12.21 @ 20:05

En réponse à: Accrochez-vous au pinceau, je retire l'échelle !

Commentaire de: Le Grincheux

Merci.

Pas le temps ce soir, j’essaie de faire un résumé dans les jours qui viennent.

20.12.21 @ 18:05

En réponse à: Accrochez-vous au pinceau, je retire l'échelle !

Commentaire de: Jean-Pierre
Jean-Pierre

Bonjour Grincheux,

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.08.30.21262866v1, ça on le savait déjà (enfin pour d’autres tranches de population), mais c’est intéressant de le diffuser.

https://www.pnas.org/content/118/21/e2105968118 c’est un peu du chinois pour moi. J’en comprends que notre ami le coronavirus peut aller bricoler l’ADN de certaines cellules des malades. Mais je n’ai pas compris s’il faisait ça spontanément ou si c’était lié à la “vaccination".

Vous pourriez nous résumer ça en deux lignes SVP ?

Merci, et joyeux Noël à vous aussi.

20.12.21 @ 16:20

En réponse à: Accrochez-vous au pinceau, je retire l'échelle !

Commentaire de: Le Grincheux

Entendu à l’instant sur Radio Paris (20 décembre 2021, 12h02).

“On va faire porter aux enfants [en les vaccinant] la protection des adultes qui refusent la vaccination".

Mais espèce d’idiot qui devrait te faire rembourser tes études de médecine, le vaccin ne protège ni de l’infection ni de la transmission du virus (30% pour le omicron concernant la transmission). Donc tu ne peux pas dire cela sauf à être intellectuellement malhonnête et manipulateur ou à ne pas comprendre ce que tu racontes.

Rien que pour toi :
https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.08.30.21262866v1
https://www.pnas.org/content/118/21/e2105968118

Est-ce que tu vois au moins le problème ?

20.12.21 @ 12:08

En réponse à: Tartufferies

Commentaire de: Le Grincheux

On vient de me souffler dans l’oreillette que notre phare de la médecine, le fumeux Véran, plaide pour la mise en place du pass sanitaire dans les entreprises. On n’est plus à une connerie près et au point où l’on est rendu…

Je traduis. Demain, donc, un gouvernement pourra empêcher un citoyen de travailler parce qu’il aura fait quelque chose de légal mais qui déplaît en haut lieu ou qu’il n’aura pas suivi à la lettre les recommandations du gouvernement sans être dans l’illégalité. La sanction n’est plus liée à l’infraction.

Dites, les gens ? Quand est-ce que vous vous réveillez ?

18.12.21 @ 12:59

En réponse à: Nous ne sommes plus en démocratie

Commentaire de: Le Grincheux

Les magistrats français sont indignes de leur serment. C’en est pathétique. La première réforme à faire, c’est celle de l’ENM en tirant au sort ceux qui vont vers le siège et ceux qui vont vers le parquet. Quant au reste, tant qu’on ne les aura pas rendu responsables (et personnellement car il faut savoir que l’état paie les frais de justice des fonctionnaires), rien ne changera.

À titre personnel, ce qui me navre au plus haut point, c’est le nombre de faux en écriture que je vois de la main de magistrats, faux qui se transforment miraculeusement en vérité judiciaire voire en jurisprudence !

15.12.21 @ 23:12

En réponse à: Nous ne sommes plus en démocratie

Commentaire de: mips
mips

Il y a une trentaine d’année, dans un dossier, j’ai vu un juge dans un petit dossier confondre le maître d’œuvre avec le maître de l’ouvrage (ou l’inverse mais ça ne change rien). Comme c’était un petit dossier avec un petit enjeu financier, la seule voie de recours était la Cour de Cassation.

15.12.21 @ 22:13

En réponse à: Un français sur deux

Commentaire de: Le Grincheux

En électronique pure, c’est un peu moins vrai. Il n’y a pas de vraie rupture comme en informatique par exemple. Les problèmes électroniques ennuyeux (le “ça fonctionne presque") proviennent toujours d’un oubli par les gens qui utilisent des composants complexes des règles de base (impédances, propagations, j’en passe) qui ne sont plus que très marginalement enseignées dans les écoles à telle enseigne que pour une simple prestation, on m’a demandé sur un schéma de circuit de type RLC de dessiner l’allure de la tension en un certain point…

03.12.21 @ 08:30

En réponse à: Un français sur deux

Commentaire de: Rico
Rico

Cela me fait penser au célèbre “syndrome de l’imposteur” qui, j’en suis sûr, tu a dû toi-même ressentir à un moment où a un autre de ta carrière ;) (en tour cas, moi oui !) Ce syndrome est, paraît-il, très répandu, en particulier dans nos métiers techniques où la veille technologique et l’autoformation représentent pas loin de 50% de notre travail… Si tu lèves le pied ne serait-ce qu’un peu, c’est game over et, à 45 ans passé, je commence à sentir que ça devient de plus en plus dur de surnager dans un univers professionnel où on vit un bouleversement technologique tous les 2 ans…

03.12.21 @ 07:38

En réponse à: Complotistes !

Commentaire de: Le Grincheux

Je vous pose aussi ceci.

High COVID-19 vaccination rates were expected to reduce transmission of SARS-CoV-2 in populations by reducing the number of possible sources for transmission and thereby to reduce the burden of COVID-19 disease. Recent data, however, indicate that the epidemiological relevance of COVID-19 vaccinated individuals is increasing. In the UK it was described that secondary attack rates among household contacts exposed to fully vaccinated index cases was similar to household contacts exposed to unvaccinated index cases (25% for vaccinated vs 23% for unvaccinated). 12 of 31 infections in fully vaccinated household contacts (39%) arose from fully vaccinated epidemiologically linked index cases. Peak viral load did not differ by vaccination status or variant type [[1]]. In Germany, the rate of symptomatic COVID-19 cases among the fully vaccinated (“breakthrough infections”) is reported weekly since 21. July 2021 and was 16.9% at that time among patients of 60 years and older [[2]]. This proportion is increasing week by week and was 58.9% on 27. October 2021 (Figure 1) providing clear evidence of the increasing relevance of the fully vaccinated as a possible source of transmission. A similar situation was described for the UK. Between week 39 and 42, a total of 100.160 COVID-19 cases were reported among citizens of 60 years or older. 89.821 occurred among the fully vaccinated (89.7%), 3.395 among the unvaccinated (3.4%) [[3]]. One week before, the COVID-19 case rate per 100.000 was higher among the subgroup of the vaccinated compared to the subgroup of the unvaccinated in all age groups of 30 years or more. In Israel a nosocomial outbreak was reported involving 16 healthcare workers, 23 exposed patients and two family members. The source was a fully vaccinated COVID-19 patient. The vaccination rate was 96.2% among all exposed individuals (151 healthcare workers and 97 patients). Fourteen fully vaccinated patients became severely ill or died, the two unvaccinated patients developed mild disease [[4]]. The US Centres for Disease Control and Prevention (CDC) identifies four of the top five counties with the highest percentage of fully vaccinated population (99.9–84.3%) as “high” transmission counties [[5]]. Many decisionmakers assume that the vaccinated can be excluded as a source of transmission. It appears to be grossly negligent to ignore the vaccinated population as a possible and relevant source of transmission when deciding about public health control measures.

Source : https://www.thelancet.com/journals/lanepe/article/PIIS2666-7762(21)00258-1/fulltext

Je sens qu’on n’a pas fini de rigoler (jaune).


Fichiers attachés:
01.12.21 @ 17:08

En réponse à: Complotistes !

Commentaire de: Le Grincheux

C’est très exactement mon propos. Maintenant, de vous à moi et étant reviewer pour quatre revues internationales, “the abstract was not peer-reviewed before publication” me fait doucement rigoler. Le type qui a écrit cela ne sait pas comment fonctionne le reviewing.

Dans une revue d’article, on reçoit tout l’article, y compris l’abstract. La seule chose qu’on ne connaît pas (normalement), c’est la liste des auteurs.

01.12.21 @ 15:06

En réponse à: Complotistes !

Commentaire de: mips
mips

Bonjour, Concernant Le Dr Gundry, va falloir creuser un peu. Visiblement il est contesté. https://en.wikipedia.org/wiki/Steven_Gundry La vérité doit probablement se trouver au milieu du gué (ie entre l’article de l’ansm et celui de Gundry).

01.12.21 @ 14:58

En réponse à: La vaccination ne fonctionnera pas

Commentaire de: Jean-Pierre
Jean-Pierre

Celle que vous présentez tout en haut dans v1_covered.pdf .

29.11.21 @ 17:39

En réponse à: La vaccination ne fonctionnera pas

Commentaire de: Le Grincheux

Je ne saisis pas bien. Quelle étude particulière ?

29.11.21 @ 08:08

En réponse à: La vaccination ne fonctionnera pas

Commentaire de: Jean-Pierre
Jean-Pierre

Quand cette étude sera publiée, vous pourrez nous donner un lien SVP ?
Merci !

28.11.21 @ 17:40

En réponse à: La vaccination ne fonctionnera pas

Commentaire de: Le Grincheux

Encore une fois, il faut faire la distinction entre deux choses, la constatation (les statistiques) et les explications scientifiques. Depuis février 2021, il suffisait de constater les chiffres pour s’apercevoir que la vaccination ne fonctionnait pas. En juillet 2021, il suffisait de constater les chiffres pour voir que le vaccin était contre-productif. La seule chose que l’on a de plus aujourd’hui, c’est que l’on sait pourquoi ça ne fonctionnera pas.

Si on avait collé des gens dont le métier est de manipuler des hypothèses et des statistiques au lieu d’avoir des bobologues au conseil scientifique, nous n’en serions pas là et cette vaccination à tout va aurait été abandonnée au début de l’été. Incidemment, la médecine n’en sort vraiment pas grandie puisque tous les grands pontes apparaissent comme des Diafoirus mâtinés de Knock. Ou pire mâtinés de shadoks puisqu’en essayant continuellement quelque chose qui rate, on finira bien par le faire fonctionner. Le pire, c’est qu’ils ne seront responsables de rien alors même que n’importe quel statisticien aurait fait mieux qu’eux et que tout était prévisible !

23.11.21 @ 17:48

En réponse à: La vaccination ne fonctionnera pas

Commentaire de: Jean-Pierre
Jean-Pierre

Bonjour Grincheux,

Et merci pour cette avant-première. Mais cette étude passera-t-elle la barrière de la censure ?

J’avais déjà vu quelques articles sur le risque d’ADE (https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32785649/ par exemple, ou https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33113270/) de ces pseudo vaccins, mais maintenant c’est donc sûr, ce n’est plus une simple hypothèse, c’est un risque avéré, presque une certitude : ces “vaccins” favorisent donc l’infection. Bravo !

Et bravo aussi aux crétins(*) dogmatiques comme Dupond-Moretti qui part en chasse contre les réfractaires à la thérapie expérimentale en affirmant sans la moindre honte « La seule façon d’endiguer la pandémie c’est de se faire vacciner, il y a plus aucune contestation possible. C’est scientifiquement, arithmétiquement établi » (alors même que le Premier ministre, doublement vacciné, vient d’être testé positif au Covid) (source : https://francais.rt.com/france/92917-irresponsables-individualistes-dupond-moretti-sattaque-non-vaccines).

(*) crétins parce que la première étape de l’intelligence consiste à reconnaître ses erreurs.

23.11.21 @ 17:09

En réponse à: Et si on réfléchissait un peu, calmement ?

Commentaire de: Le Grincheux

Gibraltar, 100% de la population vaccinée à deux doses envisage d’interdire les célébrations de fin d’année en raison de l’accroissement du taux de malades dans la population. Caramba.

Quant à la NHS, celle-là même qui a lancé un appel d’offre pour des anticoagulants cinq fois plus important cette année que l’an passé, elle est en mode panique.

Je cite:

NHS panic as mortuaries fill with thousands of non-Covid deaths – urgent inquiry calls

NHS backlogs and pressure from the pandemic has seen British mortuaries filled with over 10,000 extra bodies over the last 18 weeks, all of which are non-Covid related.

Figures from the Office for National Statistics suggest that over the last four months, England and Wales registered 20,823 more deaths than the five-year average in the past 18 weeks. Only 11,531 deaths involved Covid. It means that around 45 percent of recent deaths were related to other causes.

Professor Carl Heneghan, director of the Centre for Evidence-Based Medicine at the University of Oxford, said: “I’m calling for an urgent investigation.”

He continued: “If you look at where the excess is happening, it’s in conditions like ischemic heart disease, cirrhosis of the liver and diabetes, all of which are potentially reversible.”

Worried that this is not just a natural occurrence, he said: “This goes beyond just looking at the raw numbers and death certificates. We need to go back and find if these deaths have any preventable causes.”

With the NHS suffering huge patient backlogs, the professor told the Telegraph: “This could be the fallout from the lack of preventable care during the pandemic, and what happens downstream of that.”

Calling for action to be taken, Profesor Heneghan said: “We urgently need to understand what’s going wrong and an investigation of the root causes to determine those actions that can prevent further unnecessary deaths.”

Weekly figures for the week ending November 5 showed that there were 1,659 more deaths than would normally be expected at this time of year.

Of those, 700 were not caused by Covid.

The excess is likely to grow as more deaths are registered in the coming weeks.

Data from the UK Health Security Agency show there have been thousands of more deaths than the five-year average in heart failure, heart disease, circulatory conditions and diabetes since the summer.

The number of deaths in private homes is also 40.9 percent above the five-year average, with 964 excess deaths recorded in the most recent week, which runs up to November 5.

Kevin McConway, emeritus professor of applied statistics at The Open University, said: “Numbers of deaths from all causes do usually increase at this time of year, but the total number remains above the average for the corresponding week in the five years 2015 to 2019.”

The expert added: “So, on that definition, we still have excess deaths, as we have had for 18 straight weeks now, and not all those excess deaths are due to COVID-19.”

(source: https://www.express.co.uk/news/uk/1522592/NHS-news-mortuaries-fill-panic-deaths-inquiry-covid)

17.11.21 @ 18:17