La Poste, cette entreprise formidable que le monde nous envie »

J'ai testé pour vous

25.07.18 | par Le Grincheux | Catégories: Je hais les politiciens

J'ai dû me rendre à Paris avec un peu de matériel pour une installation chez un client. De mon bureau jusqu'à Paris, il y a peu ou prou quatre cent soixante-quinze kilomètres. Par l'autoroute, on peut le faire en un peu plus de quatre heures, mais, avec un utilitaire, le prix du péage revient à plus que doubler celui du carburant. Ayant un peu de temps, j'ai décidé de prendre le chemin des écoliers. La nationale ou plutôt la départementale depuis que l'état a déclassé ces routes pour faire entretenir leurs nids-de-poule par les collectivités locales.

Le trajet se décompose à peu près comme suit :

  • 30 km de départementales ;
  • 250 km d'autoroute (DRIRE) ;
  • 200 km de départementales anciennement nationales.

Avant le changement des limitations de vitesses, c'était simple. Tout était à limité à 90 km/h sauf l'autoroute qui, elle, l'était à 130 sauf à certains endroit où la vitesse, sans aucune raison, était limitée à 110 km/h. Ce sont des endroits très judicieux pour installer les photomatons de Perrichon.

Aujourd'hui, il est quasiment impossible de connaître la limitation effective de vitesse sur route et, lorsqu'on la connaît, de l'appliquer sans être à un moment ou un autre en infraction. Je m'explique.

Sur les trente premiers kilomètres de départementales se trouve un radar automatique régulièrement bâché (vous pouvez aussi essayer la laque à cheveu, c'est très efficace aussi). Il s'agit de départementales sans séparateur, dont normalement limitées à 80 km/h depuis le 1er juillet dernier. Or se trouve un panneau de limitation à 90 km/h peu avant ce radar. Le panneau dépend du conseil départemental qui fait de la résistance, le radar, de la préfecture qui est censée appliquer l'arrêté de modification des vitesses. Quel est donc le réglage de ce fichu truc ? Sur l'autoroute, j'ai pu constater de nouvelles zones de limitation de vitesse à 110 km/h. J'ai eu beau chercher, rien ne vient justifier cela. Parfaite visibilité, présence des bandes d'arrêt d'urgence. Rien, sinon que je fais le pari qu'il sera bientôt installé de nouveaux radars.

Sur les deux cents derniers kilomètres, c'était délirant. La route est par moment à trois voies sans séparateur, à quatre voies avec ou sans séparateur, à deux voies… Lorsqu'elle est à deux voies, c'est facile, on applique le 80 km/h. À trois voies, 80 ou 90 km/h selon que l'on circule du côté permettant le dépassement ou non. Il y a un moment où la trois voies est à l'ancienne, sans ligne continue, je n'ai pas su à quelle vitesse était limitée cette portion. Dans le doute et sachant qu'il y avait là encore un radar, j'ai appliqué le 80 km/h. Sur les portions à quatre voies, c'était surréaliste. Anciennement, elles étaient limitées à 90 ou 110 km/h. Aujourd'hui, les zones à 110 km/h ont toutes disparu sauf une. Quant aux autres, elles sont toutes à 90 km/h, certaines portions étant même limitées à 70 km/h, là encore sans aucune raison valable. Même pas une intersection ou un manque de visibilité.

J'ai donc fait mes mille kilomètres en emmerdant tout le monde mais sans perdre de point. Enfin, j'espère.

J'ai pu constater plusieurs choses :

  • personne ne respecte ces limitations de vitesses parce qu'elles ne peuvent pas l'être sauf à avoir un œil sur le bouton de réglage du limiteur de vitesse et la pensée continuellement prise par la question de savoir à quelle vitesse est limitée le tronçon de route emprunté. Sur une trois voies, ça peut être rapidement amusant : 80 durant un kilomètre, 90 sur quatre cents mètres, à nouveau 80 sur deux kilomètres…
  • les poids lourds qui sont contraints d'avoir des tachymètres étalonnés roulent effectivement à 80 km/h là où un véhicule léger roulera plutôt à 75 km/h, son compteur indiquant 80. On se fait donc pousser et dépasser par des poids lourds ;
  • 90 km/h, ce n'est pas bien rapide. Mais 80 km/h, c'est soporifique. Ça endort ;
  • les automobilistes qui veulent à tout prix vous dépasser sont prêts à le faire n'importe où quitte à vous faire des queues de poisson.

Ainsi, je suis arrivé au bout de mon voyage beaucoup plus stressé que si je l'avais fait à 90 km/h. J'étais stressé par le comportement des autres véhicules, beaucoup plus dangereux qu'avant, par ces fichues limitations de vitesses qui sont juste impossible à repecter parce qu'elles changent continuellement et par les poids lourds qui me poussaient.

Mais je suis en sécurité, j'ai treize mètres de plus pour éviter un accident qui aurait peut-être pu être évité si tout le monde se concentrait sur l'environnement de son véhicule et non sur des tâches annexes comme la surveillance de son tachymètre.

 

2 commentaires

Commentaire de: Rico
Rico

J’ai ma petite théorie quant aux véritables motivations ayant conduit à la limitation à 80 km/h, qui selon moi, n’ont rien à voir avec le prétexte fallacieux de la Sécurité Ren^WRoutière : Depuis maintenant une 20aine d’années, l’état se désengage de sa mission d’entretien du réseau routier, en concédant les concessions à des compagnies privées pour le réseau autoroutier, et en transférant toujours plus de routes aux collectivités locales, mais toutefois sans leur transférer les fonds afférents.

Le résultat de cette “politique” commence à se voir : le réseau est globalement très dégradé, en particulier le réseau secondaire, où il devient dangereux de rouler à 90 km/h par endroit. 80 km/h, c’est la réponse de nos édiles à cet état de faits. La SR n’est qu’un prétexte pour le justifier.

D’ailleurs, je livre ce lien à ta sagacité : https://www.batiactu.com/edito/routes-non-concedees-un-changement-braque-s-impose-53653.php?MD5email=&utm_source=news_actu&utm_medium=edito&utm_content=article

Tu as là matière à un billet saignant comme tu sais les rédiger ;)

Amicalement,

26.07.18 @ 08:07
Commentaire de: Le Grincheux

C’est effectivement un motif que je n’ai pas évoqué. Le second reste tout de même le pognon déjà budgétisé dans les comptes de l’état.

26.07.18 @ 09:02


Formulaire en cours de chargement...